Mystérieuses disparitions à l’école

Mystérieuses disparitions à l’école

Une enquête Toulouse Polars du Sud réservée aux enfants.

 

Depuis quelques jours, des objets disparaissent à l’école : trousses, cartables, trottinettes… Et à chaque fois ce sont les enfants qui se font gronder. Ça n’est pas juste !
Aujourd’hui, c’est Lisa, la plus sympa de toute la classe, qui s’est fait voler ses cannes. Et sans cannes, elle ne peut plus aller à l’école car elle est handicapée.
Nous avons décidé de mener l’enquête avec l’aide de la boulangère, du monsieur de la supérette et du commissaire. On compte sur toi pour nous aider !
Dans le cadre des Rencontres Ville & Handicap 2019 et en partenariat avec Toulouse Métropole, nous vous proposons 2 séances du jeu d’enquête policière Mystérieuses disparitions à l’école, l’une à 14h, l’autre à 15h.
Ces séances ont été conçues et seront animées par l’association Fenêtres sur Cours
Animation accessible en langue des signes française avec la collaboration d’Interpretis.

 

Gratuit et ouvert à tous sur inscription dans la limite des places disponibles. Inscrivez vos enfants à l’adresse suivante : ateliertps@gmail.com
Merci de bien vouloir préciser le créneau horaire qui vous conviendrait. Le nombre de place est limité à 10 par créneau.
Pour les enfants de 7 à 11 ans – Samedi 23 novembre 2019 à 14h et 15h (2 séances de jeu avec 8 à 10 enfants) à la Ludothèque Géante – Gymnase de Bagatelle, impasse du Bachaga Boualam – à Toulouse (Métro ligne A – station Bagatelle) – Durée : 45 mn – Inscription obligatoire.

 

Découvrez le Programme des rencontres 2019.

Afterwork Polar au bar Le Cactus

Afterwork Polar au bar Le Cactus

Rendez-vous au bar Le Cactus le jeudi 14 novembre 2019 à 19h pour un afterwork polar consacré au concours photo 2019 !

 

Souvenez-vous… Dans le cadre du Festival Toulouse Polars du Sud 2019, nous vous avons proposé durant l’été un concours photo sur le réseau social Instagram autour du thème « [p ɛ ʁ] & [ɛ̃ p ɛ ʁ] – Composez votre paire ». Le jury, composé du photographe Arnaud Chochon, de l’auteur Benoît Séverac, ainsi que de Christelle Soria, Christelle Camus- Bouclainville et Serge Nicolo, membres de Toulouse Polars du Sud, a désigné les 9 lauréats :
  • @valerie.salvo pour sa photo « Résistance A Impériale »
  • @xuxu3333 pour « Vague à l’âme »
  • @mathno66 pour « J’ai une jolie paire de bracelets pour vous »
  • @martinebostv pour « Pères et impair »
  • @eddy-cherry pour « Paire-fection »
  • @virginie.lloyd.ecrivain pour « Un I un P, un impair une paire… »
  • @carobee31 pour « Un père et pair »
  • @maryline3278 pour « Esprit Sherlock Holmes »
  • @flavienne_henriette pour « Gros Mickey »
Du 11 au 13 octobre derniers, vous avez pu découvrir sous le chapiteau du 11e festival l’exposition consacrée au concours et voter pour votre cliché préféré parmi les 9 photos sélectionnées.
Nous vous invitons le jeudi 14 octobre à 19h au bar Le Cactus à Toulouse pour découvrir la photo « Coup de Cœur » du festival 2019. Cette annonce sera suivie de la remise des prix à l’ensemble des lauréats ainsi que d’un apéritif offert par Le Cactus.
Pour rappel, les 9 gagnants remportent le tirage d’exposition de leur photo ainsi qu’un recueil de nouvelles Toulouse Polars du Sud / Valencia Negra – Éditions La manufacture de livres offert par Toulouse Polars du Sud et des romans offerts par les éditions Rivages. L’auteur du « Coup de cœur » 2019 gagnera également un coffret week-end offert par Toulouse Polars du Sud.
 
 
Rendez-vous le jeudi 14 novembre 2019 à 19h au Bar Le Cactus – 13, boulevard Lascrosses à Toulouse (Métro ligne B – Station Compans Caffarelli)
Rencontre-dédicace avec Maxime Chattam

Rencontre-dédicace avec Maxime Chattam

En partenariat avec Toulouse Polars du Sud, la Librairie de la Renaissance reçoit
Maxime Chattam le samedi 9 novembre entre 13h30 et 18h
à l’occasion de la parution aux éditions Albin Michel de son nouveau roman UN(e)SECTE.
Cette rencontre sera suivie d’une séance de dédicaces.

 

L’auteur :
Né en 1976 à Herblay, dans le Val-d’Oise, Maxime Chattam fait au cours de son enfance de fréquents séjours aux États-Unis, à New York, à Denver, et surtout à Portland (Oregon), qui devient le cadre de L’âme du mal. Après avoir écrit deux ouvrages (qu’il ne soumet à aucun éditeur), il s’inscrit à 23 ans aux cours de criminologie dispensés par l’université Saint-Denis. Son premier thriller, Le 5e règne, publié sous le pseudonyme Maxime Williams, paraît en 2003 aux éditions Le Masque. Cet ouvrage a reçu le Prix du roman fantastique du festival de Gérardmer.
Traduit dans le monde entier, Maxime Chattam est l’un des maîtres du thriller français
Le roman :
UN(e)SECTE  – Paru aux éditions Albin Michel
Et si tous les insectes du monde se mettaient soudainement à communiquer entre eux ? À s’organiser ?
Nous ne survivrions pas plus de quelques jours.
Entre un crime spectaculaire et la disparition inexpliquée d’une jeune femme, les chemins du détective Atticus Gore et de la privée Kat Kordell vont s’entremêler. Et les confronter à une vérité effrayante.
Des montagnes de Los Angeles aux bas-fonds de New York, un thriller implacable et documenté qui va vous démanger.
Rendez-vous le 9 novembre 2019 à 13h30 à la Librairie de la Renaissance (Forum – 1, allée Marc Saint-Saëns, à Toulouse – Métro ligne A station Basso Cambo)
Carte Blanche à Leonardo Padura

Carte Blanche à Leonardo Padura

Ce vendredi 11 octobre à 20h30, venez assister à la Carte Blanche de Leonardo Padura

Les amateurs de polars ont toute une bande de copains dans le monde entier. Des copains, des amis même, dont ils ont régulièrement des nouvelles. Certains sont orphelins et n’en donnent plus, d’autres nous en envoient régulièrement.
C’est ainsi que l’on a été, ou que l’on est en contact avec Steve Carella de New-York, Pepe Carvalho de Barcelone, Heredia de Santiago du Chili, Ricciardi de Naples, Walt Longmire du Wyoming, Fabio Montale de Marseille, Salvo Montalbano de Vigata, Hap et Leonard du Texas, Hector Belascoaran Shayne de Mexico … et Mario Conde de La Havane.
Cette année, nous avons la chance d’avoir le créateur de Mario comme parrain du festival. Leonardo Padura, l’un des plus grands auteurs latino-américain actuel nous fera cet honneur.
Leonardo Padura, c’est l’écrivain qui met de l’histoire dans ses romans policiers, explorant au travers des enquêtes de Mario Conde le présent, mais aussi le passé, plus ou moins récent de son île ; c’est l’écrivain qui met de la tension et du suspense dans ses romans historiques et arrive à nous faire suivre avec anxiété une histoire dont on connait pourtant la fin, comme dans L’homme qui aimait les chiens.
Leonard Padura, c’est le témoin privilégié qui nous montre Cuba au travers de ses romans, mais aussi en tant que scénariste du très beau « Retour à Ithaque » de Laurent Cantet où l’on retrouve sa chaleur, son humanité et ce plaisir de passer un moment entre amis autour d’une table. En tant que scénariste également de la série « Quatro estaciones en La Habana » qui reprend les quatre premiers romans de la série Conde.
Avec Leonardo Padura, c’est La Havane d’hier et d’aujourd’hui, ce sont les repas avec Conde, Flaco et Josefina, c’est la douleur de l’exil pour ceux qui restent, qui s’invitent à Toulouse le temps d’un festival, vendredi 11 au soir sur le site du festival, pour une carte blanche et tout le week-end du 11, 12 et 13 octobre pour vous rencontrer sous le chapiteau.
Vendredi 11 octobre…

Vendredi 11 octobre…

Rencontres: les auteurs invités au Festival Toulouse Polars du Sud 20019 viennent à la rencontre du public dans les médiathèques, librairies, comités d’entreprise, écoles, collèges, lycées, universités de la région dans la semaine qui précède le week-end du Festival.

La Manufacture de Livres a 10 ans!

La Manufacture de Livres a 10 ans!

La Manufacture à l’honneur lors du Festival Toulouse Polars du Sud 2019

Le festival Toulouse Polars du Sud met à l’honneur La Manufacture de Livres à l’occasion de son 10ème anniversaire. Vous pourrez y retrouver nos auteurs Luc Chomarat, Dominique Delahaye, Dominique Forma, Jérôme Leroy, François Médéline et Jean-Hugues Oppel.
Une courte présentation de Pierre Fourniaud à l’occasion des 10 ans de la Manufacture:

Écriture et Cinéma . . .

Écriture et Cinéma . . .

Inscrivez-vous et participez aux ateliers d’écriture les 4 et 11 octobre 2019, et au stage écriture et théâtre les 12 et 13 octobre.

Prenez part aux séances de cinéma organisées par nos partenaires de Toulouse et sa région…

 

Le polar s’invite au Muséum

Le polar s’invite au Muséum

Dans le cadre du 11ème Festival Toulouse Polars du Sud, le Muséum de Toulouse passe au Noir…

Marin Ledun pose son regard curieux et aiguisé sur l’une des œuvres du Muséum.

Quelle œuvre ? Mystère…
Un indice : fascinante, envoûtante, l’Amazonie pourrait être la scène de crime…

Rendez-vous le 11 octobre 2019 à 18h30 au Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse (35 allées Jules Guesde à Toulouse – Métro ligne B, Carmes ou Palais de Justice) pour une soirée sous le signe du polar !

Accès libre et gratuit
******************************************************************************
L’auteur et ses œuvres :
Né en 1975 à Aubenas en Ardèche, Marin Ledun vit aujourd’hui dans les Landes. Docteur en sciences de l’information et de la communication, il est aussi adepte de l’ultra-marathon et guitariste.

Romancier et essayiste, il a déjà publié une vingtaine de romans noirs dont Marketing viral Au diable vauvert, Les visages écrasés aux Editions du Seuil (Trophée 813 du roman français 2011 ; Grand Prix du roman noir 2012 du Festival de Beaune), La Guerre des Vanités chez Gallimard (Prix Mystère de la critique 2011), L’homme qui a vu l’homme (Prix Amila-Meckert 2014), Dans le ventre des mères, En douce (Prix Transfuge du meilleur polar français 2016) aux Editions Ombres Noires et Ils ont voulu nous civiliser chez Flammarion.

Il a également signé des livres pour la jeunesse, comme Luz ou encore Un royaume pour deux aux Éditions Syros, des novellas comme No more Nathalie, et plus récemment Aucune bête aux Editions in8 ainsi que des essais, comme La vie marchandise chez Editions La Tengo et Mon ennemi intérieur aux Éditions du Petit Écart, et des pièces radiophoniques pour France Culture et France Inter.

En 2016, Les visages écrasés a été adapté pour Arte et au cinéma sous le titre Carole Matthieu par le réalisateur Louis-Julien Petit, avec notamment Isabelle Adjani et Corinne Masiero.

Marin Ledun présentera lors du 11e festival son nouveau roman, La vie en Rose publié à la Série Noire chez Gallimard, la suite de Salut à toi Ô mon frère qui nous faisait découvrir la drôle de famille Mabille-Pons.