Carte Blanche à Leonardo Padura

Carte Blanche à Leonardo Padura

Ce vendredi 11 octobre à 20h30, venez assister à la Carte Blanche de Leonardo Padura

Les amateurs de polars ont toute une bande de copains dans le monde entier. Des copains, des amis même, dont ils ont régulièrement des nouvelles. Certains sont orphelins et n’en donnent plus, d’autres nous en envoient régulièrement.
C’est ainsi que l’on a été, ou que l’on est en contact avec Steve Carella de New-York, Pepe Carvalho de Barcelone, Heredia de Santiago du Chili, Ricciardi de Naples, Walt Longmire du Wyoming, Fabio Montale de Marseille, Salvo Montalbano de Vigata, Hap et Leonard du Texas, Hector Belascoaran Shayne de Mexico … et Mario Conde de La Havane.
Cette année, nous avons la chance d’avoir le créateur de Mario comme parrain du festival. Leonardo Padura, l’un des plus grands auteurs latino-américain actuel nous fera cet honneur.
Leonardo Padura, c’est l’écrivain qui met de l’histoire dans ses romans policiers, explorant au travers des enquêtes de Mario Conde le présent, mais aussi le passé, plus ou moins récent de son île ; c’est l’écrivain qui met de la tension et du suspense dans ses romans historiques et arrive à nous faire suivre avec anxiété une histoire dont on connait pourtant la fin, comme dans L’homme qui aimait les chiens.
Leonard Padura, c’est le témoin privilégié qui nous montre Cuba au travers de ses romans, mais aussi en tant que scénariste du très beau « Retour à Ithaque » de Laurent Cantet où l’on retrouve sa chaleur, son humanité et ce plaisir de passer un moment entre amis autour d’une table. En tant que scénariste également de la série « Quatro estaciones en La Habana » qui reprend les quatre premiers romans de la série Conde.
Avec Leonardo Padura, c’est La Havane d’hier et d’aujourd’hui, ce sont les repas avec Conde, Flaco et Josefina, c’est la douleur de l’exil pour ceux qui restent, qui s’invitent à Toulouse le temps d’un festival, vendredi 11 au soir sur le site du festival, pour une carte blanche et tout le week-end du 11, 12 et 13 octobre pour vous rencontrer sous le chapiteau.

Laissez un commentaire