Kent Anderson

Kent Anderson

Photo: Copyright Rolling Stones

Kent Anderson  est né en 1945 aux USA dans l’État de la Caroline du Nord.
Vétéran du Vietnam, il a combattu dans une unité des forces spéciales (béret vert), puis, démobilisé, devient officier de police durant huit années dans les quartiers noirs de Portland et d’Oakland, avant de quitter la police et de donner des cours d’écriture à l’université du Texas à El Paso.
Kent Anderson vit actuellement dans l’Idaho.

Il a publié un premier roman culte  Sympathy for the Devil  en 1987 (traduction Gallimard, 1993), qui mettait déjà en scène le personnage de Hanson au Vietnam, puis Chiens de la nuit en 1998. Dix ans plus tard, il publie Green Sun / Un Soleil sans espoir dans lequel Hanson, le double romanesque de Kent Anderson est de retour.

Kent Anderson vient de recevoir le Grand Prix de Littérature Policière 2019 pour son roman Un soleil sans espoir (traduit par Elsa Maggion)

Bibliographie :

  • Sympathy for the Devil, Éditions Gallimard, coll. « La Noire », 1993
  • Chiens de la nuit, Calmann-Lévy, coll. « Calmann-Lévy noir », 1998
  • Un soleil sans espoir, Calmann-Lévy, coll. « Calmann-Lévy noir », 2018

Revue de Presse :

A propos d’Un soleil sans espoir 

Un soleil sans espoir, son troisième roman en trente ans, est un livre rare, intense, peuplé d’inoubliables gueules cassées, dont l’intrigue, finement menée, rebondit de séquence en séquence au fil d’un texte d’une poésie crépusculaire. Un roman fulgurant sur la guerre, sur la violence, sur la rue, mais aussi sur la possibilité́, bien improbable, d’un ailleurs plus humain. Un monument.
Philippe Blanchet, www.rollingstone.fr

Sur le site Encore Du Noir de Yan Lespoux