Alexandria Marzano-Lesnevich

Alexandria Marzano-Lesnevich

Photo copyright Greta Rybus

Alexandria Marzano-Lesnevich est la fille de deux avocats. À l’instar de ses parents, elle a fait des études de droit avant de s’en détourner pour des raisons qui nourrissent son œuvre.

Alexandria Marzano-Lesnevich est l’autrice de L’Empreinte, publié chez Sonatines et salué par la critique, notamment par The Guardian. Amazon a désigné L’Empreinte comme un des meilleurs livres de 2017.

Ce premier récit littéraire lui vaut de remporter le prix du livre étranger JDD / France Inter 2019, le Chautauqua Prize ainsi que le Lambda Literary Award for Lesbian Memoir en 2018. Elle a également reçu un Rona Jaffe Award en 2010 (un prix qui récompense chaque année des autrices débutantes) ainsi que plusieurs bourses et résidences d’artistes.

Passionnée par l’écriture et le journalisme, elle a contribué à des journaux prestigieux tels que The New York Times ou Oxford American. Alexandria Marzano-Lesnevich a collaboré avec d’autres autrices pour proposer une anthologie intitulée Waveform: Twenty-First-Century Essays by Women célébrant le rôle des femmes essayistes dans la littérature contemporaine.

Alexandria Marzano-Lesnevich vit à Portland dans le Maine et enseigne la littérature.

 

A propos de L’Empreinte :

L’Empreinte raconte et entremêle ces deux histoires dramatiques, celle de Ricky Langley et celle d’Alexandria Marzano-Lesnevich elle-même, pour composer un récit magistral et bruissant de mille réflexions – sur le pardon et la responsabilité, sur la famille et le silence, sur la vérité, sur les causes et les conséquences.
Télérama

 

En tissant des fils entre la vie de Ricky Langley, assassin d’enfant, et la sienne, l’écrivaine américaine offre une admirable réflexion sur les secrets de famille.
Le Monde